Test Microsoft Surface Pro 8
Coup de coeur

Une Surface Pro 8 a atterri entre nos mains ! Il n’est jamais trop tard pour un test, non ?

22 février 2023

Non, nous ne sommes pas tombés sur la tête ! Oui, nous allons bien vous donner notre avis sur la Microsoft Surface Pro 8 alors que sa successeur, la Surface Pro 9, est sur le marché depuis quelques mois déjà. Pour ce qui est de la fraicheur de l’info, on a fait mieux… mais étant donné que nous avons pu passer quelques semaines en sa compagnie, nous tenions absolument à vous en dire quelques mots. Après tout, ce convertible Microsoft n’est pas si vieux ! Sorti en 2021, il a toujours de quoi séduire.

Au fait, la Surface Pro 8, c’est quoi ?

Vous nous en serez surement reconnaissant de ne pas nous lancer dans une longue dissertation présentant la Surface Pro 8. Bien connue des professionnels mais aussi du grand public (la première Surface Pro date de 2012), elle se présente en format tablette mais s’utilise aussi comme un PC en lui assignant un clavier vendu séparément. Elle mise sur un aspect moderne, des finitions impeccables, un écran 13 pouces 120 Hz à la résolution 2880 x 1920 et de bonnes performances pour séduire les utilisateurs en quête de mobilité.

Le modèle que nous avons eu entre les mains intègre un processeur i7 11e génération, un SSD de 256 Go, 16 Go de mémoire vive, des fonctions Wi-Fi et Bluetooth et des capacités LTE. A cela il faut ajouter 2 ports USB-C avec USB4.0 et Thunderbolt 4, une prise casque et une autonomie pouvant atteindre 16 heures en utilisation normale. Il était accompagné d’un clavier Signature et d’un stylet Slim Pen 2. En somme, un pack complet !

Points forts : l’aspect professionnel et la légèreté

La Surface Pro 8 s’est parfaitement intégrée dans le cadre professionnel qui a été le nôtre pendant ces semaines de test. Nous l’avons utilisé au bureau bien sûr, mais aussi en clientèle et même emporté dans nos bagages pour nous rendre sur un salon. Nous avons été séduits par sa capacité à s’adapter à chaque situation.

Microsoft Surface Pro 8 idéale pour les présentations

Son design moderne et sa qualité de finition en font un équipement taillé pour l’entreprise et le milieu professionnel. Sa légèreté est un gros plus, tant sur le plan du transport que de la manipulation. Nous nous sommes finalement très peu servis du stylet, le tactile étant très intuitif et précis avec le doigt. En revanche, le clavier a été très apprécié pour profiter pleinement de la polyvalence et de tous les atouts du produit.

Un clavier plus qu’accessoire

A l’achat, la Surface Pro 8 est livrée seule, sans aucun accessoire si ce n’est l’adaptateur secteur qui permet de la recharger. Vous l’aurez compris, si nous avons finalement très peu utilisé le stylet, il en est tout autre pour le clavier détachable. Très facile à adjoindre et à détacher de la tablette grâce à un système d’aimants, il est clairement indispensable pour vivre l’expérience PC promise par la Surface Pro 8. Il permet d’ailleurs un mode « présentation » qui s’est avéré très pratique lors de notre salon afin de partager du contenu dans d’excellentes conditions avec les visiteurs de passage sur notre stand.

Le clavier Signature Keyboard est conçu en Alcantara et met à disposition un pavé tactile minimaliste mais très réactif qui fait parfaitement le job. Derrière une finesse qui peut interroger sur sa durée de vie à force de manipulations, le confort de frappe est assez incroyable. Les touches tombent sous le sens et nous avons pris beaucoup de plaisir à écrire. Format réduit oblige, il faudra se passer du pavé numérique : le prix de la mobilité.

Le clavier optionnel de la Surface Pro 8 est une vrai satisfaction

En parlant de prix, ce clavier – qui dispose également d’un emplacement supérieur pour accueillir le stylet Slim Pen 2 – est actuellement proposé autour de 180€ TTC. Un cout supplémentaire qui vient alourdir une facture déjà bien salée au moment de l’achat de la Surface Pro 8. Mais bon, il parait que quand on aime, on ne compte pas…

Du travail au divertissement sans sourciller

La Surface Pro 8 est dans son élément dans un cadre professionnel. Elle se prête parfaitement à l’utilisation de la Suite Office par exemple. Elle s’est également très bien comportée lorsque nous avons présenté certains de nos logiciels web internes à nos clients. Des présentations facilitées par la qualité de l’écran 13 pouces capable de monter jusqu’à 120 Hz, l’intuitivité du tactile et le mode « présentation » disponible grâce à la présence du clavier Signature.

Sans oublier l’autonomie qui ne fait pas défaut. La Pro 8 s’utilise pendant plusieurs heures sans recharge sans pour autant atteindre les 16 heures promises par Microsoft… Sans être incroyable, l’autonomie nous a semblé tout à fait correcte pendant toute la durée du test. Même s’il reste préférable de garder une prise à portée demain pour la rebooster en cas d’utilisation un peu plus poussée. La bonne nouvelle c’est qu’il suffit d’à peine plus de 2 heures pour passer de 0 à 100% de batterie.

La Surface Pro 8 se prête aussi au divertissement

Après une bonne journée de travail, la tablette hybride se laisse volontiers tenter par un peu de divertissement. Une polyvalence appréciable qui permet à la Surface Pro 8 de suivre toutes les envies.

« J’ai également utilisé la Surface pour un usage plus personnel : rédaction de texte, sites de streaming, sites web classiques. Sa légèreté et ses performances permettent de l’utiliser n’importe où très confortablement »

Thomas Bourlois, Ingénieur d’affaires ANIKOP

Microsoft Surface Pro 8 : notre verdict

En somme, cette Surface de Microsoft nous a séduit, même si tout n’est pas parfait. Sa légèreté, ses performances (merci le CPU Intel i7 11e Gen), son côté globe-trotter, son aspect professionnel et sa polyvalence sont à ranger du côté des satisfactions. Une liste qui s’étoffe encore un peu plus avec la fluidité du tactile et le confortable écran 13 pouces. Nous choisissons volontairement de ne pas inclure l’autonomie car si elle semble suffisante pour répondre aux besoins professionnel ‘basiques’ d’une journée de travail, elle est largement diminuée lorsque l’option d’affichage 120 Hz est activée ou lors d’utilisations plus intensives.

Aussi, même si la Surface Pro 8 est un très bel équipement hybride aux sérieux atouts pour plaire au plus grand nombre, elle reste onéreuse. Surtout que l’ajout du clavier Signature s’impose pour vivre pleinement l’expérience Surface, venant alourdir encore un peu plus la facture finale. Nul doute qu’un clavier inclut directement dans le prix de base adoucirait un peu l’investissement.

Oui, la Surface Pro 8 comblera les attentes des futurs acquéreurs prêts à mettre le prix. Oui, il existe aussi un peu de concurrence sur ce marché de niche. L’iPad se retrouve souvent en face de la Surface Pro 8. Reste à savoir si vous préférez avoir en votre possession un PC portable qui fait tablette ou une tablette qui fait PC portable.